World Inequality Report

Imprimer

Il y a des moments où l'on n’en peut plus de résister à la nécessité de corriger les "fake news" et de stigmatiser les médias qui s'en font les porteurs.

Dernier exemple du travail de sape des ONG et de l'absence de conscience professionnelle de la RTS. Ce matin, se fondant sans le soumettre à la moindre critique sur un rapport du World Enequality Report, la RTS nous "apprend" que grâce au Covid, les super riches se seraient enrichis scandaleusement. Ce qui est faux. La moindre des choses aurait été pour le journaliste en cause de nuancer son propos et de noter que "durant la période du Covid" les cours de bourse ont prodigieusement augmenté et que cette augmentation a profité, comme lors des années de hausse de la décennie précédente, aux porteurs des actions des GAFA".

Et, s'il avait fait son travail comme il convient, le journaliste en question aurait précisé que, dans notre pays, ont aussi largement profité du phénomène, la BNS, les caisses de pension helvétiques, l'AVS et tous les gros et petits porteurs privés de ces actions.

Le rapport mentionné fait également état "des inégalités croissantes liées au Covid". Information complètement borgne, qui ne dit nulle part l'ampleur de ces inégalités, ni qui elles touchent : est-il question des inégalités entre les pays pauvres et les pays riches ? entre les classes moyennes de ces derniers et les plus modestes ? entre les super riches des pays industrialisés et les super pauvres des pays en développement ?

Au surplus, il faut souligner que ce genre de statistiques, avant tout destinées à justifier l'existence des ONG qui les éditent et à favoriser les dons qui les font vivre, oublient fort opportunément toutes les prestations publiques destinées en permanence à améliorer la situation des plus modestes et des indépendants en cas de pandémie.

Pierre Kunz

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.