Haro sur les réserves des caisses-maladie (21/05/2021)

Les médias relatent ce jour la décision d’Assura, qualifiée de « coup de tonnerre », de réduire à 150 % de son taux de solvabilité le montant de ses réserves. Et le journaliste de la TSR d’espliquer : si l’autorité fédérale donne son aval à l’opération et si le même pas est franchi par les autres assureurs-maladie « les assurés se verront rembourser quelques milliards de primes payées en trop ».

Affirmation susceptible de faire saliver nombre d’entre nous. Mais ça fait combien au juste pour chacun des assurés ?

Les réserves cumulées de toutes les assurances sont estimées à 11,3 Md de francs. Elles se situent à 203 % du taux de solvabilité des compagnies d’assurance-maladie, 100 % étant le minimum prévu par la loi. Cela étant on calcule que si ce pourcentage est réduit à 150 %, le montant à distribuer se situe approximativement à 2,8 milliards. Répartie sur tous les assurés, soit autour de 8 millions d’adultes et d’enfants, cette somme se réduit en moyenne à un versement unique de … 350 francs par personne. 

Ce n’est pas négligeable certes, et bon à prendre. Mais quand on compare ce chiffre avec le montant de la prime payée mensuellement par les assurés on cesse de saliver. Et on se rend compte que pour réduire effectivement et durablement la prime en question il faudra trouver d’autres solutions.

Pierre Kunz

14:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook